album/Jeunesse

Troisième branche à gauche ou comment bien perdre son chat.

image
Le 14 janvier 2015, Alexandra Pichard annonçait à La mare aux mots qu’elle travaillait sur un nouvel album où une petite fille se perdait dans un arbre gigantesque curieusement habité… Et le 5 novembre – Tada ! – le voilà pour notre plus grand plaisir. Mesdames et messieurs, préparez vous à prendre la troisième branche à gauche, ouvrez grands vos yeux, c’est parti !

Papa n’est pas encore rentré et une petite fille s’ennuie. Elle décide de suivre son petit chat, qui la sème en grimpant dans l’arbre. Aventurière, la petite grimpe à son tour et interroge d’abord un oiseau, ensuite un ver de terre, qu’elle croise sur son chemin. Personne ne l’a vu. Elle continue son chemin, et c’est un couple de patineurs qu’elle va rencontrer, un gardien de zoo, un groupe de rock, un bus… curieusement habité, ça oui, elle nous avait prévenus !

 

image
image

Une petite merveille toute douce. Un album qui se lit une première fois avec plaisir, une deuxième fois avec joie puisque nous retrouvons petit à petit les choses perdues dans chaque page. Ça fourmille partout partout (sans mauvais jeu de mot avec la maison d’édition…). Une fois lu, une seule envie, le relire ! Le regarder encore, doucement, sans se presser, prendre son temps comme la petite prend le temps pour retrouver son chat.

image
image

Sur la mémoire, sur les drôles de rencontres, l’imagination débordante et fumante des petits cerveaux, sur la meilleure des cabanes qui ait jamais existée dans un arbre. Et cette contemplation finale du soleil couchant est somptueuse… ! Quoique, on contemple l’album tout entier. Si chaque personnage perd un objet, une chose est sûre, on ne perd pas son temps à plonger et à nager aux côtés de la baleine et de la petite fille qu’Alexandra Pichard a imaginé pour émerveiller nos mirettes. Alors retenez bien le chemin : pour le nouveau pays imaginaire et la meilleure des cabanes du monde, c’est troisième branche à gauche et tout droit jusqu’au Soleil, messieurs dames !

© Troisième branche à gauche, Alexandra Pichard, Les Fourmis rouges, novembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s